Rencontre avec Massa Dub

Reggae, roots, dub. Le groupe crée un son 
massif composé de rythmiques entraînantes 
renforcé par un chant mélodique et engagé.

Massa Dub est un collectif réuni autour d’une envie commune : jouer du reggae. Les six
musiciens s’attellent à la création d’un univers qui navigue entre reggae, dub et ragga. Créé en 2015, il s’est étoffé au fil du temps et vient d’enregistrer un nouvel EP.

L’aventure Massa Dub c’est quoi et qui ?

On s’est rencontré autour d’une idée, celle de jouer du reggae. Jasmin s’inspire de la scène reggae/dub française et donc du reggae jamaïcain, pour créer des compositions
originales. Fredo, inspiré par le ragga et le reggae conscient, pose des paroles percutantes et engagées. Leuleu, à la batterie, tient le rôle de chef d’orchestre et apporte toute son expérience au service du projet. Enfin, Rob, Pircus et Lucas complètent la formation et apportent d’autres couleurs qui enrichissent l’univers de Massa Dub.

Pour créér vos compositions de quoi vous inspirez-vous ?

Nos influences sont assez variées, ça va de la soul au hip hop en passant par la funk, le rock et bien entendu le reggae. On mélange ces influences d’une autre génération, Bob Marley, Jacob Miller et autres grands noms du reggae qui ont beaucoup marqué les esprits.

Le collectif s’inspire de la musique jamaïcaine, c’est important de fédérer les gens autour de ce mouvement ?

Cette musique nous permet de faire passer un enthousiasme et des convictions auprès du public : amour, tolérance, ouverture d’esprit… C’est un mélange d’affinités humaines et musicales, donc oui, c’est important de fédérer les gens autour d’un mouvement, d’autant plus que les liens sont très forts dans ce milieu.

Vos textes sont engagés, vous sentez-vous concernés par la politique actuelle ? Diriez-vous que votre musique à un aspect éducatif ?

Nos textes rappellent ici l’importance de savoir lire entre les lignes, de rester conscients de ce qui nous entoure. Cette thématique est dominante dans nos chansons. On essaye d’interpréter ce que l’on vit et voit, ce n’est pas forcément éducatif, c’est surtout une prise de conscience. On vient, on passe un message, les gens le prennent comme ils le veulent. Cependant il ne suffit pas de chanter de belles paroles sur scène, dans nos vies personnelles on est engagé, on aimerait que l’humain soit plus au centre de la société que l’on arrête d’être de simples produits financiers.

Vous avez enregistré un nouvel EP, peut-on en savoir plus ?

C’est un EP de quatre titres, la sortie est prévue pour la rentrée en septembre mais on est encore sur le mixage, certaines choses sont encore à définir et dès sa sortie un concert aura sûrement lieu.

Un petit message aux publics ?

Sensibiliser les gens à un autodéveloppement humain, artistique et culturel.

18527354_981272511976348_4333643622344084666_o

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s