Les Ehpad contre-attaquent

Le personnel des maisons de retraite a bout de souffle

Mardi 30 janvier, les salariés des Ehpad (établissements d’hébergement pour personnes
âgées dépendantes) sont descendu dans les rues de Perpignan pour manifestés leur dénoncer leurs conditions de travail.

A l’appel d’une large intersyndicale (CGT, CFDT, FO, Unsa, CFTC, CFE-CGC et SUD), plus de 300 personnes ont battu le pavé en partant de la place Catalogne direction l’ARS (Affaires Sanitaires et Sociales), puis devant le conseil départemental et la préfecture.

Ils se disent «cassés » et «à bout». Ils réclament davantage de moyens afin de s’occuper dignement des aînés, une mobilisation inédite soutenue par des familles de résidents des maisons de retraite.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s