Démolition de la cité HLM Diaz

Du social au privé il n’y a qu’un pas

Ce lundi 12 février au matin les premiers coups de tractopelle pour la destruction de la cité HLM Diaz dans le quartier du Haut Vernet de Perpignan ont donné le coup d’envoie, sous les yeux ébahis de quelques curieux dans le cadre du NPNRU (Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain) qui concerne la diagonale du Vernet. Certains habitants du quartier ont plaidé pour sa réhabilitation. La mairie et le bailleur l’OPH Perpignan Méditerranée ont opté pour une démolition suivie d’une reconstruction qui fait partie du projet global de restructuration du quartier au terme de la démolition de 5 autres immeubles.

L’immeuble en cours de destruction compte 40 logements dont les habitants ont tous été relogés dans le parc de l’OPH Perpignan Méditerranée sur Perpignan et l’Agglomération.

Toutefois des familles sont toujours dans l’attente d’être relogé faute de mieux. Pour une habitante de la cité et mère de famille « J’ai passé une grande partie de ma vie ici et je ne veux pas partir ». Les liens affectifs des locataires avec « leur » cité ne sont probablement pas en mesure de s’opposer à la logique économique.

D’ici 2024, 6 immeubles vont être démolis soit 218 logements sur les 274 existants. Le programme de démolition a débuté ce 12 février 2018, puis sera suivie par celle du bâtiment 3. Viendront dans un deuxième temps les bâtiments 2, 7, 8 et 6. Les bâtiments 1 et 5 restants bénéficieront d’une réhabilitation lourde et d’un traitement et modification des façades.

Cette cité HLM à caractère social laissera sa place à environ 45 logements privés, de la villa aux petits collectifs en acquisition ou location libre, afin de « privilégier l’habitat, la cohésion sociale, l’emploi et la sécurité ».

Le NPNRU vise à poursuivre le travail déjà engagé sur Vernet Salanque, le secteur Clodion et plusieurs autres secteurs de la ville et succède au Programme National de Rénovation Urbaine (PNRU) pour intervenir sur les quartiers prioritaires ayant de fortes problématiques urbaines en engageant leur transformation pendant plus de 10 ans. Quatre secteurs sont concernés : le centre historique, la diagonale du Vernet, le Nouveau logis et le Champs de Mars.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s